Charlieu, village de caractère au patrimoine d’exception

Charlieu, une ville remarquable gorgée d’histoire

Charlieu figure parmi les villes les plus remarquables du département de la Loire (42) en Auvergne Rhône-Alpes. Située au Sud de la Bourgogne, à proximité du Beaujolais et du Charolais. Son patrimoine d’exception lui vaut également une place au classement des “Plus beaux détours de France” et fait écho à sa riche histoire.

Son histoire débute peu après la fondation de l’abbaye de Charlieu, en 875, par des moines bénédictins venus de Touraine. Rattachée à Cluny en 930, elle fut ensuite réduite en prieuré en 1040. La première mention du bourg date de 994. Créé sous la protection de l’abbaye, il se situait au carrefour de deux routes importantes, l’une reliant Paris à Lyon, l’autre allant de la Saône à la Loire. Cette position lui valut la protection des rois de France et la cité acquit une importance certaine au Moyen-Âge. Sous l’ancien régime, elle abritait de nombreuses communautés religieuses : des bénédictins, des franciscains, des capucins, des ursulines et des religieuses hospitalières.

Architecture et tissage de la soie

Au début du XIIIe siècle, l’église Saint-Philibert fut édifiée dans un style gothique et vers 1280, des franciscains fondèrent le couvent des cordeliers qui, détruit pendant la guerre de Cent Ans, fut reconstruit à partir de la fin du XIVe siècle. Peuplée de marchands et d’artisans, la ville connut un déclin dû au détournement du trafic routier, avant de prospérer à nouveau, grâce à l’implantation du tissage de la soie, à partir de 1827.

En effet, depuis un siècle et demi, la ville de Charlieu est réputée pour ses exceptionnelles étoffes de soie destinées à la Haute Couture et à l’ameublement haut de gamme. En 1992, un Musée de la Soierie s’est installé dans l’ancien hôtel-Dieu de Charlieu, beau bâtiment du XVIII° siècle.

Avez sa zone de chalandise de 18.000 personnes, cette ville de 3900 habitants a su se développer tout en conservant son authenticité. De sa riche histoire, la ville a conservé des maisons en pierre (XIII° s.), de pittoresques maisons à pans de bois en encorbellements (XIV°-XV°) ou de style Renaissance et Classique.

    Source :  À travers les siècles, Charlieu dans l’histoire, paru en 1913

     

    Élu plus beau village de la Loire

    Mardi 6 juillet, le maire de Charlieu, Bruno Berthelier, a reçu le trophée du « plus beau village de la Loire » des mains de Frédérick Macé, directeur du Progrès de la Loire et la Haute-Loire.

    Candidate au Patrimoine Mondial de l’Unesco

    Notre cité ligérienne abrite un patrimoine culturel et historique hors norme et est officiellement, depuis le 9 juillet 2021, candidate au Patrimoine Mondial de l’UNESCO pour son Abbaye Clunisienne. Une démarche qui s’inscrit dans un projet plus global puisque la candidature à terme sera celle de « Cluny et des sites clunisiens« . Il s’agit par ailleurs du premier candidat clunisien au patrimoine mondial de l’Unesco.

    INFORMATIONS PRATIQUES

    Vivre à Charlieu

    3 870 Charliendins vivent à Charlieu, une commune qui est le bassin de vie d’environ 25 000 personnes.

    Vivre à Charlieu, c’est bénéficier de toutes les infrastructures nécessaires pour une vie autonome épanouie :

    • 140 commerces de proximité
    • 1 zone commerciale
    • 4 supermarchés
    • 2 musées : le musée hospitalier et le musée de la soierie
    • 1 cinéma avec 2 salles
    • 2 marchés hebdomadaires avec des produits locaux
    • 80 associations contribuent au dynamisme et à la vie culturelle de la ville

    Comment se rendre à Charlieu ?

    Charlieu est située à :

    • 19 km de Roanne
    • 87 km de St Etienne
    • 97 km de Lyon
    • 380 km de Paris

    En voiture

    Autoroute A6 – 20min de Roanne – 1h20 de Saint-Etienne – 1h30 de Lyon / 1h30 de la gare Montchanin pour Paris

    En train

    A 19km soit 30 min de la gare SNCF de Roanne
    Liaison car + TGV au départ de Pouilly-sous-Charlieu ( à 5 km) pour rejoindre Paris 

    En bus 

    Réseau TIL – Lignes 208 et 214 vers Roanne / Ligne 214 vers Chauffailles